- Prescripteur d'Eau de Mer assimilable (Plasma Marin) - Filtrée et stérilisée selon le protocole de René Quinton -

Et si nous buvions de l’Eau de Mer pour notre équilibre acido-basique ?

Eaudemertonique - Equilibre acido-basique - Eau de Mer - Plasma Marin de René Quinton - Hypertonique - Isotonique

 

En quoi consiste l’équilibre acido-basique du corps ? Comment le Plasma Marin de René Quinton permet-il le retour à cet équilibre, et donc à la santé ?

 

            « La vie est un éternel miracle d'équilibre »  - Auteur inconnu


Quel que soit l'aspect dont on observe la vie, on s’aperçoit que deux forces opposées, antagonistes (mais toujours complémentaires) sont en perpétuelle lutte, et que la recherche de l'équilibre entre ces deux forces est la base même de la vie. C'est ce que l'on appelle « l’homéostasie ». L'homéostasie est la capacité que peut avoir un système quelconque à conserver son équilibre de fonctionnement en dépit des contraintes qui lui sont extérieures. Les principes homéostatiques sont présents partout dans la nature.


Un équilibre idéal ne peut jamais être atteint de manière durable, et ce sont les tentatives constantes pour se rapprocher de cet équilibre idéal qui définissent un organisme en bonne santé.  L'équilibre acido-basique est une notion fondamentale qui fait partie de l'hygiène de vie quotidienne. Le maintien ou le rétablissement de votre équilibre métabolique est donc l'un des premiers objectifs d’un praticien de santé en hygiène de vie naturelle.

L'extrême importance de la "dynamique Acide - Base"...


Qu'est-ce qu'un acide ? Un acide est un élément minéral ou organique qui est capable de capter, de voler, des électrons à des éléments qui l'entourent.

Qu'est-ce qu'une base ? Une base, à l'inverse de l'acide, est un élément minéral ou organique qui va pouvoir céder, donner, des électrons.

Les acides et les bases fonctionnent donc main dans la main. Les acides veulent voler des électrons et les bases veulent en donner. A eux deux, ils s'équilibrent. On dit donc qu'un produit acide peut être équilibré, ou mieux : « tamponner » (terme exact), par un produit basique qui va lui apporter les électrons demandés.

Globalement, un produit acide va avoir tendance à corroder, à attaquer, à s’approprier. La plupart des produits acides auxquelles on pense donnent une image d'agressivité, d'attaque des matières sur lesquelles ils sont posés.

On parle aussi souvent d'alcalinité. En fait, on dit qu'un milieu est acide s'il est préférentiellement chargé de produits acides, et on dit qu'un milieu est alcalin s'il est préférentiellement chargé de produits basiques.

Pourquoi dit-on qu'un produit est acidifiant ou alcalinisant ?


Un produit n'arrive jamais dans l'organisme composé simplement de souffre, par exemple, ou de chlore. Il est composé d'un mélange de minéraux dont certains sont acides et d'autres sont basiques. Et c'est la résultante, après digestion et décomposition du produit, qui va nous dire si ce produit était acidifiant ou alcalinisant.

Exemple : Imaginons que nous ayons un produit qui contient du souffre (acide) et du calcium (basique). S’il a plus de calcium que de souffre, le produit va être alcalinisant. Il va pousser le système du côté basique.

NB : Un goût acide en bouche ne veut pas dire que le produit est acidifiant. Le citron est acide en bouche, alors qu'il est particulièrement alcalinisant. Pourquoi ? Car, certains éléments acides du citron sont détectables par nos papilles, alors que l'énorme quantité des éléments basiques de celui-ci ne le sont pas. Après digestion, le citron sera donc très alcalinisant.

Quelles sont les sources de produits acidifiants ou alcalinisants dans notre vie ?


Au premier abord, lorsque l'on parle « acido-basique », les gens pensent à la nourriture. Mais en fait, la première cause d'acidification de l'organisme est le stress !

- Soit le stress exogène, venu de l'extérieur (un patron persécutant, les enfants qui crient à la maison, les problèmes conjugaux, les pollutions électromagnétiques telles que le wifi ou les ondes radios, la pollution de l'air, etc.),


- Soit le stress endogène, venu de l'intérieur (pollution massive du corps par l’alimentation avec accumulation de déchets). Le stress en lui-même n'est pas acide, mais son impact sur l'organisme l'est, car le corps produit de lui-même des produits acides. C'est pourquoi on parle d'acidification. Quand vous contractez un muscle, il produit de l'acide lactique. Quand vous réfléchissez, vous produisez de l'acide phosphorique. Quand vous respirez, vous créez de l'acide carbonique. Les bactéries qui évoluent dans votre corps produisent de l'acide sulfurique et de l'acide urique.

Ensuite, bien entendu, certains produits vont être acidifiants. Beaucoup trop des aliments que l'homme moderne mange sont acidifiants. Pour faire simple : les végétaux, les légumes et les fruits sont alcalinisants et tout le reste est acidifiant ! Je n'invente rien... (voir tableau ci-dessous, en fin d'article). Tout le reste : toutes les céréales, tous les produits animaliers, tous les produits transformés et/ou cuits à haute température, le café, les sucres raffinés, et j'en passe..., tout est acidifiant pour l'organisme !

Dans l'alimentation, il faut bien comprendre pourquoi un produit deviendra acidifiant et pourquoi un autre sera alcalinisant. Un produit sera acidifiant, entre autres, car il aura perdu une bonne partie de sa charge minérale. Toutes les transformations et les cuissons font perdre le contenu minéral et les oligo-éléments des produits, donc vont pousser les produits vers l’acidification. Un produit qui était alcalinisant sous forme crue va être rendu acidifiant simplement parce qu'il aura perdu sa charge minérale à la suite de sa cuisson et/ou sa transformation. Cuire à basse température ou à la vapeur douce est donc essentiel.

D'autre part, lorsque l'on parle de macronutriments : donc les lipides, les glucides et les protéines, c'est simple : les lipides et les glucides sont alcalinisants quand ils sont accompagnés de tous leurs éléments minéraux bruts et crus, bien entendu..., et les protéines basées sur les acides aminés sont toutes acidifiantes, qu’elles soient végétales ou animales.

Il faut comprendre qu'il n'y a pas de gentil ou de méchant. Ce qui est important, c'est l'équilibre !

Tout milieu, quel qu'il soit, se situe quelque part sur une échelle acidité / alcalinité, et les tissus de notre organisme n'échappent pas à cette règle.

Le problème, c'est que notre corps, programmé pour vivre dans un parfait équilibre, ne tolère que de très petits écarts en amont ou en aval de cet équilibre, et que tout écart important peut provoquer de graves troubles de la santé. Nous savons par exemple aujourd'hui (de grands cancérologues tels que les Professeurs Henry Joyeux ou Pierre-Marie Martin l'affirment) que les cancers ne se développent pas dans un milieu dont le pH est équilibré. Le Professeur Henry Joyeux aime dire dans un humour sarcastique lors de ces conférences : « Vous voulez un cancer ? Alors, continuez à augmenter l'acidité de votre corps et à manger du sucre ! ».

Le degré d'acidité ou d'alcalinité d'une substance se mesure en pH (potentiel Hydrogène). L'échelle de mesure va de 0 (totalement acide) à 14 (totalement basique). 7 étant le pH neutre. Les extrêmes limites du pH de notre organisme sont comprises entre 5 et 9.


Eaudemertonique - Equilibre acido-basique 3 - Eau de Mer - Plasma Marin de René Quinton - Hypertonique - Isotonique

Pour vous donner quelques exemples :

- Le pH du sang doit impérativement rester entre 7,35 et 7,45. En dehors de ces limites, il n'y a pas de vie possible. Toute variation vers le haut ou vers le bas aura des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu'à la mort.

- Le pH de la peau est de 5,2.

- Le pH de la chaux vive est de 14 et celui de l'estomac aux alentours de 2 (acide chlorhydrique).

- La digestion se fait dans un pH particulier, suivant l'aliment ingéré, ce qui rend si important le choix des associations alimentaires et l'ordre de consommation des divers aliments. Par exemple : Certains conseillent de manger un fruit après le repas, ce qui est une énorme erreur, car les fruits sont très basiques, alors que la viande mangée avant, par exemple, est très acidifiante (d’où : trouble digestif - fermentation - ballonnement - création d'alcool – empoisonnement de l'organisme).


Eaudemertonique - Equilibre acido-basique 4 - Eau de Mer - Plasma Marin de René Quinton - Hypertonique - Isotonique

Dans notre civilisation moderne, la tendance à l'acidification par notre alimentation et notre mode de vie est très importante !

La malnutrition (mauvaise qualité des aliments et mauvaises habitudes alimentaires), la suralimentation, le stress, les pensées négatives, l'agressivité et les excès de toutes sortes favorisent l'acidification de l'organisme. Il n'est donc pas étonnant d'observer une évolution importante du nombre de maladies dites « de civilisation » (cancers, Parkinson, diabète, etc.), ainsi que du nombre de malades. Et des malades de plus en plus jeunes (toutes proportions gardées, bien entendu).


Eaudemertonique - Equilibre acido-basique 5 - Eau de Mer - Plasma Marin de René Quinton - Hypertonique - Isotonique


L’hyperacidité de l'organisme est l'une des causes principales de la plupart des maladies métaboliques !

Important à savoir ! : L'excès d'acidification du sang étant totalement impossible, notre organisme dispose de « systèmes tampons » qui lui permettent de maintenir le pH du sang à sa valeur obligatoire, et pour cela, il va être obligé d'aller « piller » dans les tissus organiques (organes, artères, vaisseaux sanguins, etc.) ou dans les os, pour y prendre les produits alcalinisants (leurs minéraux et oligo-éléments) dont il a besoin (ce qui est source de très nombreuses pathologies).

Par exemple, lorsque le niveau de calcium dans votre sang diminue seulement de 3% au-dessous du pH idéal, le corps puise dans les substances minérales alcalines présentes dans vos os, vos cartilages, vos dents, vos cheveux, vos artères, vos tissus, etc. Bref, il se sert de vos réserves !

On comprend donc qu’après des années d'absorption de produits acides, la déminéralisation s'installe, et que l’arthrose, l’ostéoporose, les accidents cardiovasculaires ou des caries dentaires, pour ne citer que ces exemples, se manifestent.

Vos troubles et maladies sont donc étroitement liés à l'acidification de votre organisme !

Un excès d'acides entraîne toujours une forte déminéralisation, car en cas d'acidité les minéraux vont être sollicités par votre corps, afin de retrouver son équilibre.

En réduisant le déséquilibre « acide - base », on peut, par exemple, freiner la progression d'une arthrose, d'une ostéoporose, d'un cancer ou toute autre maladie. Et en minéralisant massivement l’organisme avec les produits végétaux et l’Eau de Mer de René Quinton (si nous ne sommes pas en situation de non-retour, évidemment) on pourra en guérir et bien souvent régénérer l'ensemble de l'organisme !

Pour régénérer un os ou un cartilage déminéralisé, ainsi que toute autre partie du corps, il est indispensable de rétablir l'équilibre acido-basique, sinon la déminéralisation va continuer.

Pour obtenir un résultat satisfaisant, une bonne hygiène alimentaire et hygiène de vie sont nécessaires, ce qui veut dire que chacun doit personnellement prendre conscience de la nécessité absolue d'améliorer son alimentation et son mode de vie, afin de prendre le pouvoir sur sa santé.

Lutter contre l’acidification de votre organisme devrait donc être au premier plan de toutes vos préoccupations de santé !


Eaudemertonique - Equilibre acido-basique 6 - Eau de Mer - Plasma Marin de René Quinton - Hypertonique - Isotonique


Une notion importante à prendre en compte est le fait que nous ne naissons pas tous avec le même capital minéral basique, alcalin ! Nous venons au monde avec ce que nos parents ont pu nous donner (d’où l’importance de minéraliser l’enfant durant sa conception en buvant beaucoup d’Eau de Mer durant les 6 derniers mois de grossesse). Si une maman a une bonne réserve minérale ou si elle se supplémente valablement, elle va pouvoir donner des minéraux en abondance à son enfant, et celui-ci va commencer sa vie avec un capital minéral important. Il pourra donc tolérer des dépenses importantes et développera des maladies plus rarement ou plus tardivement.

Malheureusement, les individus naissent de plus en plus déminéralisés de génération en génération et donc, nous observons de plus en plus de cas désolants.

Lorsque j'entends dire : « C'est fou, moi je bois, je fume, je fais la fête tout le temps et je ne suis jamais malade, alors que mon voisin, lui, il fait attention à tout et il est régulièrement chez son toubib ! ». Je réponds toujours : « Tu as de la veine d'avoir eu une maman qui t'a offert un formidable capital minéralogique. Ton voisin n'a pas eu cette chance. Mais prend garde de ne pas dilapider ce capital, sinon la première visite chez ton médecin pourrait finir en catastrophe ! ».

Quand on parle « acidification du terrain », de quoi parle-t-on ?


Est-ce qu'on parle d'acidification du sang ? Non, car le sang ne peut pas s'acidifier. Dans notre organisme, tout est conçu pour que le sang ne s'acidifie pas (son pH doit rester stable). On parle d'acidification des tissus ! La plus grande partie de notre capital minéralogique se trouve dans nos tissus. Il est donc techniquement impossible de savoir si vos réserves minérales sont suffisantes grâce à un test urinaire, comme certains professionnels de santé vous le proposent (c'est pourtant logique). D'autant que vos reins ne sont peut-être plus en mesure de filtrer correctement (et c'est très souvent le cas) par suite d’une consommation importante de café, par exemple. L'indication du test urinaire devra donc être correctement interprété.

Les reins et l'urine ont un rôle de filtre du sang et de la lymphe. Le but de l'urine est d'éliminer les déchets métaboliques. Éliminer les acides qui sont produits par nos cellules et par nos bactéries, mais aussi par notre alimentation, notre environnement et notre mode de vie, nous l'avons vu précédemment.

Dès lors qu'une personne me dit qu'il est content de son test urinaire, et qu'il ajoute : « Ah, mais je suis alcalin, le problème ne vient pas de là... », je lui réponds : « Non, pardonnez-moi. Vous êtes mal informé. Vous n'êtes pas alcalin. Votre urine est alcaline ! C'est totalement différent. Votre urine est sensée éliminé les déchets métaboliques acides de votre corps. Alors... ? Vos minéraux basiques, vous voulez les voir dans votre urine ou dans votre corps ? Attention, car actuellement, si votre urine est alcaline, cela veut peut-être dire que vous êtes en train de perdre vos minéraux ! Non seulement vous perdez vos minéraux, mais en plus, votre capacité à éliminer les produits acides est visiblement trop faible. Car, croyez-moi, des produits acides vous en avez comme tout le monde...  Pour moi, cela veut donc dire deux choses : Un, que vos reins ne fonctionnent plus correctement. Et deux, que vous êtes peut-être en état de fatigue avancée, car vos glandes surrénales qui produisent, entre autres, de l'aldostérone (une hormone qui est sensée retenir les minéraux dans votre corps) sont fatiguées. Elles n'arrivent plus à faire leur travail correctement. Une urine alcaline peut donc éventuellement signifier que vous êtes en train de vous déminéraliser, c'est aussi simple que cela. Un test d'urine ne pourra jamais vous donner le taux d'acidité général de votre organisme ! »

Mais alors, comment évaluer nos réserves minérales ?


Je ne connais malheureusement aucune mesure objective, avec des chiffres, comme les aiment les scientifiques. Cependant, il y a des critères basés sur l'observation. « Observer » ... est une action que l'on a trop tendance à négliger (nous sommes tellement dépendant des machines).

Observez la stabilité de votre système nerveux, car les minéraux sont essentiels au bon fonctionnement de celui-ci. Toutes les personnes qui sont en dépression, en fatigue chronique (fatigue régulière), qui ont une humeur instable, des crises de panique, de violence, etc., sont plus que probablement déminéralisées.

Un autre signe est votre capacité à bronzer. Si vous bronzez correctement, il est probable que votre réserve minéralogique soit encore suffisante. Mais attention, cela ne veut pas dire que tout va bien et que vous pouvez y aller franco sur les acides. Je parle, ici, uniquement de signes !

La qualité de vos tissus également. Regardez si votre peau est bien élastique, brillante, paraissant saine. Et bien entendu, vos dents et vos os. Si vous avez des troubles osseux tel que l'ostéoporose, par exemple, cela veut dire que vos réserves minéralogiques ont pris une claque.

Au niveau des vaisseaux sanguins, si vous n'avez plus assez de minéraux pour équilibrer vos acides, leurs parois vont s'amoindrir, devenir plus faibles avec des risques d'anévrisme (accident cardiovasculaire). Aussi, les dépôts de cholestérol apparaissent pour protéger les vaisseaux sanguins de leurs faiblesses (oui, le cholestérol est une réaction adaptative de votre organisme pour protéger vos vaisseaux fragilisés – combattre le cholestérol sans minéraliser parallèlement est carrément dangereux !).

Aussi, si vous faites des crampes à répétition, il y a de forte chance pour que vous soyez déminéralisé.

Et enfin, bien entendu, les maladies..., surtout chroniques. Aucune maladie chronique ne se développe dans un terrain suffisamment riche en minéraux !


Otto Warburg - Eaudemertonique - Plasma Marin - Eau de Quinton - Eau de Mer hypertonique - isotonique

Comment nourrir nos réserves minérales (solutions) ? 


Simplement, en répondant de manière directe aux causes de l'acidification
 :

1- Tout faire pour diminuer votre stress !
Le stress est une réponse adaptative physiologique de l’organisme face à des sollicitations. C'est une adaptation naturelle du corps. Et s'adapter, c'est vivre, donc, le stress est tout à fait normal. Cependant, l’hyper-adaptation (la nécessité de s'adapter en permanence, car les sollicitations sont trop nombreuses, rapides ou récurrentes) qui nous plonge dans une situation d’inhibition de l'action, devient problématique. Exemple : Votre patron vous harcèle... Première possibilité : Vous avez assez bien d'argent de côté, vous lui dites : « Ok. J'en ai marre, je vous donne ma démission. Votre boulot, je n'en veux plus. ». Là, votre stress diminue immédiatement. Deuxième possibilité : Vous avez un emprunt, pas d'argent devant vous, votre famille à nourrir, la maison et la voiture à rembourser. Vous vous dites : « Je ne peux pas lâcher ce boulot ! ». Il s'agit d'une situation d’inhibition de l'action. Là, les hormones du stress telles que l'adrénaline et le cortisol montent à des pics vertigineux, et la production de produits acides est maximale dans votre corps. Il deviendra donc important de conscientiser que votre mode de vie est en train de vous tuer à petit feu et qu'il est temps de minimiser cela en prenant des réformes nécessaires. Se dire qu’on n’a pas le choix, c'est une erreur. Vous avez toujours le choix. Vous n’opterez sans doute pas pour le changement de cap immédiatement, mais avec un peu de réflexion et de temps, votre mode de vie peut très vite changer et devenir nettement moins délétère. Ou alors, si un changement de mode de vie est inenvisageable pour vous, orientez-vous vers des techniques d'évolution personnelle, afin d'apprendre à gérer votre stress et à faire face positivement aux agressions régulières. Apprenez à lâcher l'importance, à relativiser, à pardonner, à vous protéger, etc.

2- Tentez de diminuer l'impact des ondes électromagnétiques de votre environnement (wifi, téléphone portable, micro-onde, etc.).

3- Tentez d'éviter l'air trop pollué et de faire des balades régulières dans la nature, pieds nus dès que possible.

4- Évitez les eaux polluées et adaptez votre mode alimentaire.
Évitez l'eau du robinet, bien entendu, qui n'est quasiment jamais propre à la consommation (tel que les autorités vous le laissent croire). Mais aussi, la grande majorité des eaux vendues dans le commerce qui sont chargées en résidus secs. Regardez les étiquettes et choisissez une eau ayant la plus petite teneur en résidus secs (en dessous de 60 mlg / Litre, si possible). Les résidus secs sont des particules non-bio-disponibles (donc que votre corps ne pourra pas assimiler ; ce sont des déchets acides). Certaines marques fondent leur communication sur la teneur en minéraux de leurs eaux. Ils ne mentent pas, puisqu'il y a bien des minéraux dans leurs eaux, mais ce qu'ils ne vous diront jamais, c'est que ces minéraux ne sont pas bio-disponibles. Votre corps ne pourra rien en faire et sera donc encore plus encombré de déchets. Les résidus secs (minéraux désactivés) sont de minuscules petits cailloux, invisibles à l’œil nu. Depuis quand devrions-nous manger des cailloux ? Ces minuscules cailloux encrassent votre organisme !


Mon_Roucous - Eaudemertonique - Eau de Quinton - Plasma Marin



A noter également, les résidus de produits pharmaceutiques, d'antibiotiques, de pesticides, fongicides, insecticides et autres produits chimiques, qui finissent par se retrouver dans nos nappes phréatiques et à passer à travers les filtres d'épuration, pour finir dans nos verres d'eau (même les eaux vendues dans les supermarchés).

Les minéraux ne sont bio-disponibles que lorsque les plantes se sont chargées de leur transformation via la photosynthèse des plantes terrestres, ou grâce au phytoplancton (algues microscopiques marines) en ce qui concerne l'Eau de Mer (le Plasma de René Quinton).

Boire de l’Eau de Mer quotidiennement est donc une excellente réponse à l’acidification, car elle contient le totum iono-minéral du sang, c'est à dire, l’ensemble de TOUS les minéraux biodisponibles dont l’organisme à besoin (sans exception !) et ce, dans les mêmes proportions que dans notre sang !!! C'est l'une des fameuses découvertes de Mr. René Quinton au début du siècle dernier. Il s'est rendu compte que nos liquides physiologiques étaient, à peu de choses près, de l'Eau de Mer isotonique (diluée). Il s'agit donc d'une solution idéale pour notre minéralisation !

NB
: Buvez de l'Eau de Mer sous forme isotonique (filtrée à 0,22 microns et diluée). Vous ferez votre Eau de Mer isotonique vous-même en diluant de l'Eau de Mer hypertonique avec de l'eau de source (explication ici : Comment puis-je faire mon Eau isotonique moi-même ?).

J'insiste beaucoup sur la consommation d’Eau de Mer, de fruits et de légumes, car il s'agit de la façon la plus simple et accessible à tous pour se minéraliser valablement. Diminuer l'impact des ondes électromagnétiques, de la pollution de l'air ou du stress n'est pas toujours facile pour certains, mais un paramètre avec lequel tout le monde peut jouer, c'est l'alimentation !

Il est possible de pousser votre organisme vers l’alcalinisation en consommant massivement de l’Eau de Mer, mais aussi des fruits et des légumes de saison, crus de préférence, aussi sous forme de jus, ou cuits à basse température, mais surtout, non transformés, issus de l'agriculture biologique, ayant poussés sur une terre riche en minéraux, et dans votre région, de préférence.

Changer votre mode alimentaire petit à petit pour ne pas agresser votre organisme en voulant brûler les étapes, est une des meilleures solutions pour contrer l'acidité stockée dans votre organisme, pour retrouver la santé... et la conserver !

Contrer l'acidité en alcalinisant votre organisme est une chose essentielle, mais n'oubliez pas d'aider votre corps à éliminer ses déchets. Nettoyer votre foie, vos reins et vos intestins est également important (peut-être avec l’aide de plantes et d'un conseiller hygiéniste).

Aussi, ne négligez pas l'exercice physique. Quelques minutes de mouvement par jour aideront le corps à faire bouger votre lymphe. Le système lymphatique ne possède pas de pompe tel que le cœur pour le réseau sanguin. La lymphe, véhiculant les déchets acides ver les portes de sortie de l’organisme (reins, intestins et peau), ne circule que grâce à la contraction des muscles. Ne pas bouger revient donc à s'acidifier..., à s'empoisonner !

Conclusion


Tout notre mode de vie nous pousse vers l'acidification. Celle-ci n'est pas mauvaise en tant que tel, mais trop d'acidification devient délétère, vous l'avez compris.


L'être humain est fait pour évoluer dans une fenêtre très précise du pH. Il s'agit de ne pas être déséquilibré. Le corps, durant toute sa vie, va tout faire pour rester en équilibre (rôle des maladies par manque de minéralité). Il le fait en puisant dans ses réserves minérales alcalines. Mais ses réserves, selon les individus, vont être plus ou moins grandes. Nos grands-parents avaient souvent une grosse réserve minérale, et c'est ce qui fait que votre grand-mère a peut-être pu vivre en fumant sans cesse et en buvant de l'alcool régulièrement ; en ayant un mode de vie « délétère ». Mais elle, elle pouvait se le permettre, car elle avait un gros capital minéralogique.

Aujourd’hui, après l'arrivée des antibiotiques, des produits chimiques qui appauvrissent et déminéralisent nos sols, de la malbouffe (qu'on a commencé à fabriquer après la seconde guerre mondiale), de l'arrivée d'un mode de vie de plus en plus rapide et stressant, des téléphones portables et du wifi partout, la nouvelle génération arrive au monde avec un capital minéralogique souvent faible..., et de plus en plus faible d'année en année. Il devient donc particulièrement important d'en prendre conscience et de ne plus dilapidé notre capital minéralogique.

Aussi, ce qui nous touche, ne touche pas que nous au niveau physiologique. Il y a des constantes biologiques d'acidité dans tous les milieux de la planète. Nos mers et nos océans, par exemple, est un milieu qui doit être alcalin. Et quand l'océan s'acidifie par l’accumulation des déchets que l'homme y abandonne par millions de tonnes chaque année, que les pluies sont également devenues acides à cause de l'industrie chimique et que l'eau s'acidifie de plus en plus, et bien les mers et les océans vont puiser dans leurs réserves minérales, comme notre organisme. C'est le même principe partout dans la nature. Avez-vous entendu parler des barrières de corail qui sont en train de disparaître ? Les barrières de corail disparaissent, car elles constituent la réserve minérale des océans, et que ceux-ci s'acidifient, tout simplement !

Nous vivons dans un monde basé sur la croissance et la consommation. Or, celui qui consomme produit inévitablement des déchets et des acides. Obligatoirement. Malheureusement, on ne donne pas assez de place à la régénération et à la minéralisation. Il s'agit ici d'un gros challenge de notre société. Il est temps de mettre en place, pour notre environnement, nos enfants, mais aussi, bien entendu, pour nous même, des processus alcalinisants de régénération du corps, de la nature, des océans, des sols et de la communauté.

J'espère que ces quelques lignes vous aideront à prendre les mesures adaptées, afin d'amener une surabondance de minéraux basiques de processus alcalinisant dans votre vie.

Enfin, comme vous l'avez sans doute compris, il n'y a pas de salut individuel. Vous ne pouvez pas sauver votre peau et celles de vos enfants tout seul. Cela va dépendre de votre comportement, mais également de votre environnement et de sa qualité. Si notre environnement s'acidifie, nous nous acidifions. Consommez « responsable » et communiquez, en partageant cet article par exemple, afin que nous soyons de plus en plus nombreux à suivre le chemin de l'alcalinisation et de la régénération.

Bonne régénération cellulaire à toutes et tous !


Achetez maintenant votre Plasma Marin !

Annexe


Un tableau ci-dessous pour vous aider lors de vos emplettes...

NB : Ne vous sentez pas obligé de rompre définitivement tout lien avec un aliment acide qui vous plaît particulièrement, car l'important est l'équilibre.

Aussi, ne négligez pas la notion de plaisir, sans exagération bien entendu. Les pois chiches, par exemple, sont acides, mais recommandé pour les hommes souhaitant rester « verts » longtemps ! Quelques noix et noisettes sont excellentes et fournissent de bonnes graisses dont nous avons besoin. En manger une petite poignée par jour est idéal.

Une alimentation équilibrée (et ici le terme « équilibré » prend tout son sens) devrait contenir 20 % d'aliments à « réaction acide » (maximum) et 80 % d'aliments à « réaction alcaline ».

 

Liste des aliments alcalins

 

Liste des aliments acides
(à éviter dans le cadre d'un "régime alcalinisant")

LÉGUMES ALCALINISANTS
Luzerne
Foin d'orge
Feuilles de betteraves
Betteraves
Brocoli
Chou
Carotte
Chou-fleur
Chou de Bruxelles
Céleri
Feuilles de bette
Chlorella
Chou vert
Concombre
Pissenlits
Fenouil de Florence
Fleurs comestibles
Aubergine
Légumes fermentés
Ail
Haricots verts
Petits pois
Chou frisé
Chou-rave
Laitue
Champignons
Moutarde brune
Solanacées (pommes de terre, piments, etc.)
Oignons
Panais (Index Glycémique élevé)
Pois
Poivrons
Citrouille/Potiron
Radis
Rutabaga/Chou-navet
Légumes de la mer
Épinards
Spiruline
Patates douces
Tomates
Cresson
Herbe de blé (en jus ou en poudre)
Légumes sauvages

LÉGUMES ORIENTAUX ALCALINISANTS
Daïkon (radis blanc/chinois)
Racine de pissenlit
Kombu/Dashima/Haidai (algue comestible)
Maitake/Grifola frondosa (champignon comestible)
Nori
Reishi
Shiitake
Umeboshi (prunes salées)
Wakame (fougère de mer)

FRUITS ALCALINISANTS
Pomme
Abricot
Avocat
Banane (Index Glycémique élevé)
Baies
Mûres
Cantaloup
Cerises acides
Noix de coco fraîche
Raisins de Corinthe
Dattes séchées
Figues séchées
Raisins
Pamplemousse
Melon d'hiver
Citron
Melons cantaloup
Nectarine
Orange
Pêche
Poire
Ananas
Raisins secs
Framboises
Rhubarbe
Fraises
Mandarine
Tomate
Fruits tropicaux
Pastèque

PROTÉINES ALCALINISANTES
Amandes
Marrons
Millet
Tempeh (fermenté)
Tofu (fermenté)
Protéine Whey/lactosérum (en poudre)

ÉDULCORANTS ALCALINISANTS
Stevia (naturelle)

ÉPICES ET ASSAISONNEMENTS ALCALINISANTS
Piment rouge
Cannelle
Curry
Gingembre
Herbes (toutes)
Miso
Moutarde
Sel marin
Tamari (sauce de soja japonaise)

AUTRES ALIMENTS ALCALINISANTS
Eau de Quinton
Eau minérale (résidus secs > 60 mlg/L)
Eau antioxydante alcaline
Vinaigre de cidre de pomme
Pollen d'abeille
Jus de fruits frais
Jus de légumes
Granules de lécithine
Mélasse (épuisée)
Cultures probiotiques
Produits laitiers aigres

MINÉRAUX ALCALINISANTS
Calcium : pH 12
Césium : pH 14
Magnésium : pH 9
Potassium : pH 14
Sodium : pH 14

Bien que beaucoup de monde pensent que les agrumes aient un effet acidifiant sur le corps, l'acide citrique qu'ils contiennent ont en fait un effet alcalinisant sur l'organisme.

Remarquez que la tendance d'un aliment à former des acides ou des alcalins dans le corps n'a rien à voir avec le pH de ce même aliment.

Par exemple, les citrons sont très acides, mais les produits finis qu'ils fabriquent (après la digestion et l'assimilation) sont très basiques, donc les citrons sont producteurs d'alcalins dans le corps.

De la même manière, la viande apparaît comme alcalines avant la digestion, mais elle laisse des résidus très acides dans le corps donc (comme presque tous les produits d'origine animale) la viande est hautement productrice d'acides.

LÉGUMES ACIDIFIANTS
Maïs
Olives vertes
Potiron/Courge


FRUITS ACIDIFIANTS
Myrtilles
Fruits en conserve ou glacés
Canneberge
Cassis
Prunes**
Pruneaux**

** Ces aliments laissent un résidu alcalin mais ont un effet acidifiant sur l'organisme.


GRAINS / PRODUITS CÉRÉALIERS ACIDIFIANTS
Amarante
Orge
Son d'avoine
Son de blé
Pain
Maïs
Fécule/Amidon de maïs
Crackers, sodas
Farine de blé
Farine blanche
Farine de graines de chanvre
Kamut (blé de Khorasan)
Macaroni
Nouilles
Flocons/Gruau d'avoine
Quinoa
Riz (toutes sortes)
Gâteaux de riz
Seigle
Spaghetti
Épeautre
Germes de blé
Blé


HARICOTS ET LÉGUMINEUSES ACIDIFIANTS
Lait d'amande
Haricots noirs
Pois chiche
Haricots verts
Haricots rouges
Haricots pinto
Lait de riz
Germes de soja
Lait de soja
Haricots blancs


PRODUITS LAITIERS ACIDIFIANTS
Beurre
Fromage
Fromage transformé
Crème glacée
Lait glacé


NOIX ET BEURRES ACIDIFIANTES
Noix de cajou
Légumineuses
Beurre de cacahuète
Cacahuètes
Noix de pécan
Tahini (beurre de sésame)
Noix


PROTÉINES ANIMALES ACIDIFIANTES
Bacon/Lard
Bœuf
Carpes
Palourdes
Morue/Cabillaud
Corned Beef
Poissons
Aiglefin/églefin
Agneau
Homard
Moules
Viandes biologiques
Huître
Brochet
Porc
Lapin
Saumon
Sardines
Saucisse
Coquille Saint-Jacques
Fruits de mer
Crevettes
Thon
Dinde
Veau
Venaison


GRAISSES ET HUILES ACIDIFIANTES
Huile d'avocat
Beurre
Huile de colza
Huile de maïs
Huile de lin
Huile de graines de chanvre
Saindoux
Huile d'olive
Huile de carthame
Huile de sésame
Huile de tournesol


ÉDULCORANTS ACIDIFIANTS
Caroube
Sirop de maïs
Sucre


ALCOOLS ACIDIFIANTS
Bière (pH 2,5)
Alcool fort / Spiritueux
Alcools
Vin


AUTRES ALIMENTS ACIDIFIANTS
Ketchup
Cacao
Café (pH 4)
Moutarde
Poivre
Boissons gazeuses (Coca-Cola : pH 2)
Vinaigre

MÉDICAMENTS ET PRODUITS CHIMIQUES ACIDIFIANTS
Aspirine
Produits chimiques
Médicaments thérapeutiques
Médicaments psychédéliques
Herbicides
Fongicides
Pesticides
Insecticides
Tabac

Achetez maintenant votre Plasma Marin !


1 commentaire

  • L’eau est si précieuse
    Préservons là tous ensemble.
    Aquafontaine

    Aquafontaine

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.