Tout dépend de votre état de santé, de l’état de votre organisme, si vous êtes malade ou non ; bref…, il n’y a pas de règle ou de dose à respecter.

Les bons praticiens de santé conseilleront toujours de commencer doucement avec de l’Eau de Mer isotonique (diluée), en augmentant les doses petit à petit : 30 ml, 50, 80, 100, etc., toujours en dehors des repas, et en plusieurs prises si vous buvez plus de 100 ml sur la journée (voir l’explication ci-dessus, dans la question précédente : Comment consommer l’Eau).

Vous devrez observer les réactions de votre organisme. Si des symptômes de détoxination se font trop ressentir (maux de tête, diarrhées, problème rénal, œdèmes, nausées, etc. ; cela arrive parfois), il suffira de diminuer les doses de plasma isotonique temporairement, ou de boire de l’Eau de Mer sous forme hypotonique pendant un moment, le temps que l’organisme s’adapte et que les émonctoires puissent fonctionner de manière adéquate pour éliminer les déchets correctement (rythme éliminatif), puis, de revenir à l’isotonie, et d’augmenter à nouveau les doses.

Si vous avez des doutes, nous vous conseillons de nous contacter ou d’en parler à un praticien de santé en hygiène de vie naturelle.

La quantité que vous boirez pourrait donc dépendre de l’état de vos émonctoires et de leur capacité à éliminer les déchets de votre organisme. Si ces derniers sont saturés, vous devrez être patients et mettre en place une hygiène de vie qui va les aider à fonctionner correctement (ce que nous conseillons de toute façon). Vous augmenterez ensuite les doses quotidiennes d’Eau de Mer.

Cela dit, soyons honnêtes et clairs : boire un dé à coudre d’Eau de Mer fera du bien à votre organisme, certes, mais boire une quantité d’Eau isotonique de 10, 20 ou même 50 ml quotidiennement ne sera probablement pas suffisant pour régénérer valablement votre organisme (comme beaucoup de sites ou fournisseurs d’eau en ampoules le prétendent, afin de ne pas effrayer le consommateur et de faire du chiffre d’affaire). En petite quantité, les minéraux de l’Eau ingérée auront rapidement tamponné quelques acides présents dans votre système digestif (c’est logique). Les résultats ne seront pas grandioses et vous risquez de nous dire ensuite : « Je n’observe aucun changement significatif ». Il faut un minimum de 200 ml d’eau isotonique par jour, pour amorcer une régénération cellulaire digne de ce nom.

Tant que le corps ne manifeste aucun symptôme de détoxination, vous pourrez augmenter vos dosages (il faut fonctionner au ressenti). Il n’y a pas vraiment de limite au niveau du dosage (cela dit l’excès nuit en tout). Si vous en buvez trop, l’organisme aura facile à éliminer le ou les minéraux dont il n’a pas besoin, car, les minéraux et oligo-éléments présents dans l’Eau de Quinton sont bio-disponibles (vivants, actifs). En buvant beaucoup d’eau de mer chaque jour, l’organisme aura plus de moyens pour sa régénération et sa reconstruction (c’est logique).

La quantité va donc dépendre de votre compréhension et de vos convictions à propos de l’Eau de Mer, aussi de votre budget, mais surtout de votre état de santé et de vos objectifs en matière de santé.

Sachez que Monsieur Quinton conseillait de boire entre 750 ml et un litre d’Eau de Mer isotonique par jour, afin d’obtenir une parfaite régénération cellulaire en cas de maladie (ou en cure), et de continuer de boire entre 250 ml et 500 ml (selon l’activité) d’Eau isotonique quotidiennement (une fois guéri) dans un but préventif (pour maintenir un bon état de santé).

Cela dit, nous observons déjà de très bons résultats chez certaines personnes avec 1/5 de litre (200 ml) d’Eau isotonique par jour, ou (mais, plus rarement), avec seulement 100 ml. Il n’y a pas de règle. Chaque personne est différente.

Question budget : en buvant quotidiennement 250 ml d’Eau isotonique dans un but préventif, par exemple, cela vous revient à plus ou moins 1 € par jour (en faisant votre Eau isotonique vous-même et en achetant votre Plasma Marin sur ce site). 1 € par jour…, ce n’est tout de même pas la mer à boire (il fallait que je la place, pardonnez-moi… lol).

A terme, vous ferez sans doute des économies en évitant médecins, thérapeutes en tout genre et traitements chimiques par la suite, puisque votre organisme sera moins (voir plus du tout) malade. A vous de juger, comme on dit ; il s’agit de votre santé.

Maintenant, c’est à vous de déterminer vos besoins et vos priorités. Faites un essai deux ou trois mois, et vous verrez…

Concernant les enfants ?

Pour les enfants, sachez que Monsieur Quinton conseillait 10 à 20 ml d’Eau de Mer isotonique avant chaque biberon (pour les tout petits).

Comme pour les adultes, il conviendra d’adapter les doses en fonction du ressentis ou des éventuels symptômes de détoxination de l’enfant, ainsi que de sa croissance.

Il y a-t-il une quantité journalière maximum à ne pas dépasser ?

Non. Mais nous vous conseillons toute fois de ne pas boire de l’Eau de Quinton exagérément (1,5 litre par jour, par exemple), car, il s’agit d’éviter l’alcalose métabolique, qui est un trouble de l’équilibre acido-basique (hausse du pH). Trop d’acidité n’est pas une bonne chose, certes, mais trop d’alcalinité n’en est pas une non plus. Comme toujours dans la nature, c’est l’équilibre qui est important. Nous conseillons de ne pas dépasser 1 litre d’eau isotonique par jour.

Cela dit, qu’elle soit prise sous forme hypertonique (pure) ou isotonique (diluée), la richesse nutritionnelle en excès (si il y a excès) apportée par l’Eau de Mer sera très facilement éliminée par l’organisme (si celui-ci n’en a pas besoin ou ne peut assimiler assez vite), nous l’avons dit, car il s’agit d’une eau « vivante ». Contrairement aux eaux minérales vendues dans nos grandes-surfaces, les minéraux que contient l’Eau de Quinton sont actifs et biodisponibles.

Important : Attention aux contre-indications concernant l’Eau de Mer sous forme hypertonique (prenez connaissance de celles-ci ici). Et faites attention aux crises de détoxination ou œdème rénal si vous buvez beaucoup d’Eau de Mer sans adaptation de l’organisme (nous l’avons expliqué ci-dessus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre newsletter.